logo I2SE ifrb UFRSMBH

fondateur CC r2020

Logo UP13

Principales avancées du groupe Biothérapies et Glycoconjugués au cours des dernières années

Le groupe Biothérapies et Glycoconjugués du LVTS-SMBH est issu d'une structure de recherche (EA 3410) de l'université Paris 13. Depuis son rattachement au LVTS en 2009, 6 thèses de sciences ont été soutenues et 74 articles ont été publiés sur les thèmes du laboratoire. Parmi les avancées, on peut citer quelques exemples :

Rôle de la liaison chimiokines-protéoglycannes dans l’inflammation et l’angiogenèse

Lire la suite...

Projets actuellement développés par le Groupe Biothérapies et Glycoconjugués

  1. Rôle de la liaison chimiokines-protéoglycannes dans la communication intercellulaire associée à l’inflammation et à l’angiogenèse
  2. Régulation des enzymes du métabolisme des glycosaminoglycannes induite par l’hypoxie
  3. Implication des miRNA dans la régulation de la communication intercellulaire associée à l’angiogenèse
  4. Biothérapies à base de glycoconjugués ou de chimiokines : application et mécanistique cellulaire
  5. Identification et validation de biomarqueurs associés au stress oxydant, à l’inflammation et au métabolisme lipidique : susceptibilité génétique, recherche de biomarqueurs dans divers fluides biologiques.
Lire la suite...

Principales avancées du groupe Nanomatériaux au cours des dernières années

Depuis sa création en 2005, 8 thèses de sciences ont été soutenues, 3 sont en cours, 65 articles ont été publiés dans des revues internationales à comité de lecture, 4 chapitres de livre et 2 articles de vulgarisation. Parmi les avancées, on peut citer quelques exemples :

Elaboration de nanomatériaux inorganiques

Nanoparticules superparamagnétiques

L’expertise du groupe Nanomatériaux porte sur la synthése de nanoparticules à base d’oxydes de fer de composition, taille et forme différentes afin de contrôler leurs propriétés physico-chimiques pour diverses applications.

Lire la suite...

Projets actuellement développés par le groupe Nanomatériaux

  1. Nanomarqueurs IRM pour l’imagerie de la néoangiogénèse
  2. Nanoparticules pour l’imagerie X
  3. Nanoplateformes pour la détection de la fibrose
  4. Cellules magnétiques pour la régénération tissulaire
  5. Nanoparticules tolérogénique pour la délivrance d’autoantigènes β
  6. Nanoparticules pour la délivrance d’antioxydants
  7. Nanoparticules pour la thérapie par hyperthermie, photothermie, forces mécaniques

Nos projets ont été développés en collaboration avec des réseaux universitaires nationaux et internationaux et des entreprises privées (lien vers "Financements de la recherche"). Nous avons également une forte implication dans l'enseignement universitaire en Chimie, Physico-chimie et Biophysique,  en filières Médecine et Sciences de la Vie.