logo I2SE uspc ifrb

UFRSMBH

Logo UP13

Groupe Nanomatériaux

Le groupe Nanomatériaux développe la synthèse de nanoparticules dites hybrides c’est-à-dire constituées d’un cœur inorganique et d’une couche organique pour des applications en particulier en nanomédecine.
Différents nanomatériaux sont ainsi synthétisés (oxide de fer, oxyde de zinc gallate, oxyde d’hafnium, or, nanoparticules mixtes) avec l’objectif de contrôler la taille, la forme et la composition du matériau car ces trois paramètres vont influer sur les propriétés physiques intrinsèques de la nanoparticule.

Outre la caractérisation des propriétes physiques et  physico-chimiques de ces nanoparticles, le groupe dévelloppe des méthodologies originales pour la fonctionnalisation de surface afin d’une part d’éviter les phénomènes d’agglomération et de sédimentation en conditions physiologiques mais aussi afin d’améliorer leur temps de circulation dans le sang (furtivité) et finalement d’améliorer leur accumulation dans  les sites d’intérêts en « jouant » d’une part sur l’effet EPR (« Enhanced permeability and retention effect »)  liés à l’hypervascularisation dans le cadre de différentes pathologies mais également en ajoutant à leur surface des molécules ciblantes (oligonucléotide peptide, anticorps, protéine) ou présentant des propriétés thérapeutiques.

La démarche scientifique du groupe Nano, illustrée Figure ci dessous, consiste dans :

  1. l’élaboration des différentes nanoparticules précédemment citées, avec l’objectif de contrôler la taille, composition et forme des nano-objets
  2. la fonctionnalisation de la surface de ces nanoparticules par différentes molécules d’intérêts en mettant au point des stratégies innovantes de greffage
  3. la caractérisation des propriétés physiques et physico-chimiques de ces nanoparticules hybrides à l’aide des différentes techniques de caractérisation disponibles au sein du groupe (lien vers Equipements): magnétomètre, Analyseur par Thermo-Gravimétrie, spectromètres d’absorption UV-Visible, Fluorescence, Infra-Rouge, ZetaNanosizer, réacteur microondes…
  4. l’évaluation biologique de ces nano-objets en collaboration avec différentes équipes du LVTS, de l’UFR SMBH, ou avec des équipes extérieures.

LVTS nanomateriaux